Les moyens de désignation

Certains signes d’élection sont communs à la plupart, sinon toutes les sociétés chamaniques.

Tout d’abord le rêve ou la vision qui correspondent à des « visitations » par les esprits (nous en avons de nombreux exemples dans les textes religieux juifs, chrétiens, musulmans, hindouistes, bouddhistes…) ; ce sont alors des messages de l’autre monde.

Ces rêves et visions (prémonitoires, informatifs) ont un rôle essentiel.

En voici quelques exemples :

Chez de nombreuses ethnies du continent américain, le rêve ou la vision signifient la désignation par les esprits, et révèlent l’ « animal-allié » du chamane. Ils permettent la communication avec les animaux-esprits ou les ancêtres.

Chez les Chukchee (Sibérie) une voix intérieure ordonne à l’individu d’entrer en rapport avec les « esprits ».

img-4.jpg

En Sibérie toujours, le rêve ou la perte de conscience correspondent à un temps où l’âme du chamane est initiée dans l’autre monde.

Pour les aborigènes d’Australie, le rêve est par excellence, la porte d’accès au Temps du Rêve et à des connaissances transmises par les esprits, connaissances qui seront rapportées pour le bien du groupe, la plupart du temps sous la forme de chants, ou de peintures .

b02clbi2.jpg 

Pour les Kpelle du Libéria c’est à travers les rêves que se pratique l’acquisition de nouveaux savoirs (souvent dans le domaine médical), savoirs ensuite utilisés dans la vie quotidienne.

5masked-dancer.jpg

3tluwulahu-costume.jpg

Enfin, paradoxe du cartésianisme, Descartes disait lui-même avoir rêvé « le discours de la méthode » !

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site