Les esprits auxiliaires

En effet, les chamanes ne peuvent pas agir sans aides : non seulement ils ont des assistants dans le monde visible (musiciens, préparateurs), mais ils sont immanquablement secondés dans le monde invisible par des esprits auxiliaires.

Ces derniers peuvent être d’ordres différents :

  • supérieur : esprits d’êtres supra humains, cosmiques ;
  • humain : un ancêtre, un chamane défunt, un saint (connotation de sagesse) ;
  • animal : il servira souvent de monture au chamane (Sibérie :oiseau/air, poisson/eau) ; ou il aura des qualités qui font défaut au chamane qui peut alors penser, sentir et agir comme l’animal (Amérique du sud :force du jaguar ; Inuit : ours)

Les esprits animaux semblent être les aides majoritaires dans la plupart des sociétés chamaniques ; pour les vegetalistas d’Amazonie, le serpent-esprit est à la fois maître, enseignant et monture ;

Végétal : plantes hallucinogène, médicinale, toxique ; leur esprit est parfois représenté par une femme sans tête , avec des qualités de cœur, de sensibilité, d’intuition ; on remarque aussi que les esprits des plantes prennent souvent une forme animale ou anthropomorphe ;

Minéral : pouvoirs spécifiques des pierres ;

Phénomènes naturels qui ont souvent forme humaine , semi-humaine, ou animale (la pluie chez les Bushman est représentée par une vache )

Instruments, armes qui correspondent à leur efficacité.

Or, ces esprits auxiliaires, quelle que soit leur forme, sont intelligents, conscients, ils possèdent une sensibilité, et communiquent dans les différents niveaux.

Ils sont souvent présentés comme des parents, des partenaires de l’autre sexe, avec relations

d’intimité et de complicité avec le chamane : ils peuvent être époux, épouse, fils, mère…du chamane, même s’il s’agit d’animaux ou de végétaux.

L’esprit auxiliaire peut être partagé entre tous les chamanes, ou bien chaque chamane peut en avoir de multiples.

Les rôles des esprits auxiliaires sont variables : ils peuvent , selon les contextes , transporter le chamane dans le monde invisible, le renseigner sur les obstacles et les ennemis qui s’y trouvent, l’aider à les combattre, lui fournir les pouvoirs et les qualités qui lui font défaut, l’instruire , lui enseigner des connaissances inconnues dans la réalité quotidienne.

Les vegetalistas expliquent que ce sont les esprits des plantes qui leur enseignent les propriétés de chacune d’elle, propriétés confirmées par les recherches actuelles en botanique !

Le chamane est donc un médiateur entre les différents univers où il est amené à se déplacer.

Et pour effectuer ces voyages qui lui ouvrent une autre perception du monde, il a besoin d’entrer dans des états de conscience modifiée auxquels il accède par des moyens spécifiques.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×