La répartition géographique

On retrouve des sociétés animistes avec des pratiques chamaniques sur tous les continents, même si elles sont souvent recouvertes par une religion dominante plus récente (Hindouisme, Bouddhisme en Asie ; Christianisme en Afrique, Amérique et Océanie ; Islam en Asie, Indonésie, Afrique…). L’adoption en surface d’une religion dominante a souvent permis à ces peuples de conserver leur spiritualité initiale.

En ce qui concerne des sociétés chamaniques proprement dites, il en reste peu, et on parlera plutôt d’une dominante chamanique.

On en trouve en Sibérie, en Mongolie, dans l’Arctique (Inuits), en Laponie ; mais aussi sur le continent américain : Indiens du nord et du sud (Dakota, Amazonie, hauts plateaux); en Asie du sud-est : Bön du Tibet, Népal, à Bornéo, mais aussi en Chine ; en Afrique, de nombreuses ethnies relèvent d’une conception chamanique de la société : Pygmées, Dogons, Himbas, Masaïs, Bushman… en Océanie : aborigène d’Australie, Canaques…

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site