Les sociétés chamaniques

Le chamanisme est présent dans de nombreuses traditions régionales et coexiste souvent comme nous l’avons dit, avec les grandes religions polythéistes ou monothéistes.

Il est considéré comme une religion (re-ligare : relier) car :

  • il s’appuie sur une croyance dans un monde invisible , habité par des esprits, en relation avec le monde humain et qui donne son sens à la vie , au groupe et à chacun de ses membres;
  • il fait appel à des spécialistes du sacré ( les chamanes ) qui savent entrer en contact avec le
  • monde des esprits et agir sur lui ;
  • il comporte des rituels ;
  • il définit une morale avec ses règles et ses lois qui servent de ciment à la société.

En conclusion

Le chamanisme peut se définir comme une spiritualité pragmatique, non dogmatique, qui se veut active, efficace, ouverte, mais surtout qui correspond à une vision du monde qui intègre la création sous toutes ses formes.

Il renvoie à l’interdépendance de tous les univers dont il recherche le perpétuel équilibre, ou rééquilibrage.

Pour ce faire, un bon chamane se doit avoir une discipline de vie, une éthique dont dépendra la qualité et l’efficacité de ses actions.

Actuellement, plusieurs ouvertures possibles s’offrent au chamanisme :

Tout d’abord on constate que des chamanes sont présents et actifs dans plusieurs régions du monde tant dans ères traditionnelles que dans les villes où ils représentent un pont entre les cultures.

Certains peuples, après s’être éloignés de leurs traditions reviennent vers le chamanisme. C’est le cas, entre autre, des amérindiens qui renouent avec leur savoir ancestral. Le chamanisme représente alors un support de l’ancienne sagesse et des différents domaines qui en découlent surle plan thérapeutique, de solidarité sociale, écologique...

Dans le domaine médical, des études sont faites depuis quelques années sur l’efficacité des connaissances des chamanes dans le domaine de la pharmacopée (les connaissances médicinales des chamanes amazoniens concernant les propriétés des plantes sont toujours très recherchées par les industries pharmaceutiques). Actuellement, seulement 1% des plantes ont été étudiées par les laboratoires et ils utilisent beaucoup les connaissances indigènes pour l’élaboration de médicaments. Mais la question se pose de l’éthique d’une telle démarche qui cherche la rentabilité, et qui est en contradiction du profond respect qu’on les peuples amazoniens pour la nature.

Dans le domaine de la psychologie, des scientifiques suggèrent actuellement que les chamanes sont des pionniers dans l’exploration de l’esprit humain que l’on connaît encore fort mal. Certains d’entre eux participent d’ailleurs à des cérémonies pour approfondir leurs recherches.

Par ailleurs, les problèmes écologiques actuels amènent de plus en plus de scientifiques à s’intéresser à la connaissance l’écosystème et à la maîtrise de son équilibre dans les sociétés traditionnelles, soutenant l’idée qu’on a beaucoup à apprendre de la conception du monde de ces peuples où l’humain est considéré comme partie d’un tout et où chaque élément de la création doit être respecté.

Enfin, la crise du monde occidental et du matérialisme favorise la recherche de nouvelles formes de spiritualité dont le néochamanisme fait partie. Il se définit comme une forme de chamanisme basé sur la recherche du potentiel humain universel, comme une spiritualité sans dogme ni institution, tournée vers la réalisation de soi et la guérison du monde. Pourtant la question peut se poser d’un chamanisme déconnecté de l’ancrage dans un peuple, une culture, une tradition, une histoire, une mythologie, une représentation du monde bien définie…et de l’éthique de celui qui se revendique chamane.

La conception chamanique semble donc ouvrir de nombreuses pistes de réflexion.

 

Bibliographie

Elan Noir , Brown Joseph, Les rites secrets des Indiens Sioux, Le Mail, 1992

Elan Noir, Neihardt, Elan Noir parle, Le Mail , 1987

Eliade Mircea, Le chamanisme et les techniques archaïques de l’extase, Payot, 1983

Havecker Cyril, Le Temps du rêve, Editions du Rocher, 2003

Gorbatcheva Valentina et Federova Marina, Les Peuples du Grand Nord, Parkstone Press, 2000

Narby et Huxley, Chamanes au fil du temps, Albin Michel 2002

Perrin, Le chamanisme, PUF, 1995

Vitebsky Piers, Les Chamanes, Albin Michel, 1995

 

Document

Les Grands Dossiers Sciences Humaines n° 5 : « Aux origines des religions »Bernardi Armand,

L’Ayahuasca, le serpent et moi, Artline films, DVD, 2003

Jan Kounen, others worlds, Edition Collector DVD Pocket, 2007

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×