Médecin-magicien

La ligne de partage entre médecine et magie en Égypte ancienne n’est pas claire, tant et si bien que pratique médicale et protection magique s’associent dans la plupart des cas afin de soigner le patient. À côté des grands textes médicaux comme le Papyrus Smith, le Papyrus Ebers ou le Papyrus médical de Kahoun pour ne citer que ces trois là, il existe plusieurs autres lots de textes dont celui provenant d’une tombe creusée sous le Ramesseum (Thèbes Ouest).

Aménagée pour un anonyme du début de la 13ème dynastie, la sépulture a été redécouverte à la fin du XIXème siècle par J.E. Quibell après avoir été pillée et réoccupée sous la 22ème dynastie.

mm1799.jpg Couteau magique en ivoire. Manchester Museum 1799

Du matériel associé à l’inhumation originelle, il ne subsiste plus à l’heure actuelle qu’une vingtaine d’objets et vingt-trois papyri répartis entre le British Museum, le Manchester Museum, le Fitzwilliam Museum de Cambridge et le Musée de Berlin. La particularité de ces objets est d’être intimement liés à des pratiques magiques et médicales, comme les couteaux magiques en ivoire ou des amulettes en terre cuite glaçurée. Quant aux papyri, outre les pièces littéraires (Conte de Sinouhé, Paysan Eloquent) et sapientales (Enseignement de Sisobek), la plupart d’entre eux ont trait à la médecine et à la magie, avec pour thèmes les femmes enceintes, les jeunes enfants, la protection de la maison contre les serpents, des « exorcismes » et incantations de divinités et démons secondaires.

Que faisait donc cet anonyme de la fin du Moyen Empire en possession d’objets et de textes magico-médicaux ?

Extrait : pRamesseum IV = Papyrus British Museum EA 10757 : Texte magico-médical.

Traduction : Th. Bardinet, 1995, 451

pram-iv.jpg

pram-iv-hiero-1.jpg

pRamesseum IV : Texte magico-médical. D’après Gardiner, 1955 et Barns, 1956

Autre chose qui lui est faite le jour où il est mis au monde : une boulette de son placenta, avec […]. (Ce) sera pilé dans du lait et lui sera donné dans un vase-hénou. S’il vomit cela, cela veut dire qu’il mourra. S’il l’[avale], cela veut dire qu’il vivra. Tu devras dire après (ce test) : (suit une formule magique pour la protection de la mère lors de l’accouchement). Paroles à dire sur une statuette d’[enfant] au-dessus de laquelle la femme (qui a accouché) sera fumigée. Si elle (= la fumigation) est agréable (à la femme) (cela veut dire) accouchement parfait (= sans mauvaise suites prévisibles) ; si elle lui est désagréable, (cela veut dire) accouchement mauvais (dans ses suites)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×